V comme Véja

Veja est l’une des marques auxquelles je suis la plus fidèle et ce, depuis 6 ans (à tel point qu’elles en ont encaissé des kilomètres, vu des chantiers). Avant même que la notion d’écologie, d’environnement durable, de commerce équitable n’obtiennent autant de visibilité, Veja était déjà là. La naissance de la marque remonte à 2004.

veja1
Pour ceux / celles qui ne connaissent pas, c’est une marque spécialisée dans les baskets  composées de coton organique, du caoutchouc naturel dit sauvage, du cuir tanné à partir de végétaux … Aujourd’hui, ils vont même jusqu’à proposer des sacs, des pochettes rassemblés sous le nom de Projet Numéro Deux… Un peu à l’image d’APC, ils ne sont pas là pour suivre les tendances mais pour proposer : à chacun de disposer par la suite.

veja3
Ils ont une stratégie de communication astucieuse. Ils n’investissent pas dans la pub mais dans les lookbooks qui seront réutilisés sur le web, en presse écrite. Ils mettent un point d’honneur à prendre part à diverses collaborations. Par exemple, en 2007, ils collaboraient avec Comptoir des Cotonniers.

Pourtant, ils restent discrets puisque le rayonnement de la marque se fait par l’intermédiaire de ces coopérations. Leur souci reste principalement cette recherche d’une éthique environnementale. Ils ne font jamais de stock toujours dans une idée de consommation tout en justesse. Plutôt que de critiquer les actions des grandes entreprises, Veja s’engage et propose une nouvelle manière de penser et d’agir.

L’initiative s’appuie sur trois principes forts :
1. Utiliser des matières issues du commerce équitable
2. Privilégier les matériaux écologiques
3. Fabriquer les produits dans la dignité

Ce projet connait-il des limites ? Et bien, les fondateurs de Veja ne vous laisseront pas le temps de trouver les failles. Ils n’ont pas hésité à mettre, sur leur site, les limites qu’ils rencontrent : que ce soit du lacet, au cuir ou encore sur le coton. C’est tellement honnête que finalement, malgré tout, on se laisse porter par ce projet.
Quand on leur demande des conseils pour l’environnement, ils ne vous diront pas que « oui ils trient leurs poubelles, qu’ils éteignent l’eau du robinet pendant le brossage de dents ».
Sébastien Kopp, l’un des fondateurs, n’hésitera pas à vous répondre ceci :  » Sois conscient que tu as le pouvoir de changer le monde, même à une petite échelle de consommateur. Si tu veux un monde meilleur, commence par toi-même. »

pour tout savoir :
http://project.veja-store.com/

politiquecopyright des photos : Studio Veja

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s