Adieu Cy Twombly

En présentant sa première exposition à Paris en 1961, Pierre Restany, critique d’art contemporain, écrit : « Son graphisme, est poésie, reportage, geste furtif, défoulement sexuel, écriture automatique, affirmation de soi, et refus aussi… il n’y a ni syntaxe ni logique, mais un frémissement de l’être, un murmure qui va jusqu’au fond des choses ». 

Stupeur ! La nouvelle est tombée dans l’après-midi : Monsieur Cy Twombly est décédé. Né en1928, il appartient au mouvement artistique américain qui secoua l’art contemporain. Son oeuvre est un travail incessant sur l’abstraction, la figuration, le primitivisme. Son oeuvre n’hésitait pas à rendre hommage aux Anciens en reprenant des thèmes pourtant rejetés sous l’art moderne. Antiquité, littérature ancienne, l’influence européenne lui ont permis de créer une oeuvre originale et surtout si reconnaissable de son style. Sa touche apparait laissant les coulées de peinture, les matériaux parcourir leur propre destin.

Il aimait travailler sur papier le dessin dit « dessin contemporain ». Ses peintures offrent une palette de techniques et d’enjeux artistiques qui lui conférait une place bien à part au sein des courants dominants de l’art américain. Usant de signes tels que des schémas géométriques, des barbouillages, des boucles, ses toiles blanches se parent de ce langage qui lui est si personnel mais très vite évoquent cette universalité si attendue, commune aux oeuvres d’art. Chaque motif devient la propre couleur de cette toile qui au fur et à mesure des superpositions se renouvelle. Sa démarche s’inscrit dans une recherche cyclique allant jusqu’à un travail sur les fleurs.

Cy Twombly est également un redoutable coloriste n’hésitant à utiliser « la pureté » de couleurs tels que le jaune ou encore le rouge : ses recherches s’étendent tant au monochrome qu’à la combinaison harmonieuse de teintes pures. Son oeuvre est considérée par le milieu comme graphique tant on y retrouve des signes rappelant l’art urbain, les dessins d’enfants. D’autre part, l’aspect graphique revient surtout à son travail considérable sur papier qui en impressionnera plus d’un.

Le dessin chez Cy Twombly

« Vers la fin des années 1950, des graffitis et des griffures apparaissent sur la feuille de papier, se juxtaposant à des lettres, des mots et des chiffres. De véritables citations viennent parfois s’inscrire aux côtés des graffitis épars, souvent raturés ou même effacés.Les dessins des années 1960 comportent un éclatement de la matière, qui se manifeste par l’usage intensif des crayons de couleur ainsi que du pastel et par une surface saturées de graffitis et de chiffres. Au courant des années 1970, il accorde une place privilégiée au collage, où se succèdent des séries qui déclinent un même motif. Il produit ensuite de très grands formats, dédiés à la mythologie greco-latine, dont se nourrit son oeuvre depuis la fin des années 1950.

Le recours à la peinture au même titre que le crayon ou le pastel, s’intensifie au début des années 1990 et connaît son apogée dans une série de dessins datés de 2001. Ces oeuvres, par lesquelles l’artiste brise le traditionnel cloisonnement entre peinture et dessin, constituent un sommet inédit de son art.  »

Extrait du dossier de presse édité par le centre Georges Pompidou lors de l’exposition de 2004 : « Cy Twombly, cinquante années de dessins ».

Ce grand monsieur a influencé toute la jeune création contemporaine. Sa verve a permis à certains artistes de réinterpréter son travail de couleur, de signes en travaillant à l’aide de techniques et médiums différents. On pense à Icon Tada, artiste japonais, qui n’utilise jamais de pinceaux mais uniquement des codes informatiques ou encore des logiciels vectoriels.

Icon Tada

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s