Hussein Chalayan

Dans le milieu de la mode, tout le monde connait les grands noms tels qu’YSL ou encore Karl Lagerfeld … Mais qui est donc Hussein Chalayan ? La vraie question de fond serait plutôt formulée ainsi : pourquoi un atelier de design-architecture d’intérieur s’intéresse-t-il (le mot est faible, l’idéal serait « plébiscite ») à cet homme ?

Petite présentation : Hussein Chalayan, de son vrai nom Hüseyin Çağlayan, naît dans une famille de restaurateurs chypriotes-turcs. Sa famille s’installe en Angleterre en 1982. Il suit les cours de la Central Saint-Martin School of Art avec John Galliano et Stella Mc Cartney pour compagnons d’étude.

NajaAtelier

copyright and creation by NajaAtelier

Il a cette discrétion qu’on le connait. Les rares moments où l’on peut le voir se déroulent durant la Fashion Week Paris où il vient présenter ses nouvelles collections. La plupart des stylistes sont exubérants, très « Socialite ». Lui, non ! On pourrait le qualifier d’intello, il fuit la branchitude. Il a initié ce nouveau mouvement de créateurs dits discrets !  C’est bien pour ça que l’Atelier l’adore.

Il garde son indépendance, quitte à en souffrir parfois financièrement. Côté création, ses sources d’inspiration sont variées. Formes géométriques, graphiques d’équations mathématiques, traces d’avions dans le ciel ou cartes de météo ! La dimension architecturale et l’aspect décoratif sont  souvent présents dans ses modèles, tout comme l’épure et l’abstraction. Pour alléger les structures, il imagine notamment des vestes et jupes à la couture unique. Parfois, son travail reste incompris, controversé laissant les spectateurs sceptiques.

Mais il ne faut pas se tromper c’est un véritable « créateur » « designer » … Et dans le milieu, il est considéré comme tel. Il a cette capacité à travailler la mode comme un architecte !

Hussein Chalayan cultive aussi la pluridisciplinarité. Il marie mode à arts plastiques ou vidéo. Il était d’ailleurs invité du Centre Georges Pompidou, à Paris, en décembre 2004, pour présenter ses films. Il a eu les honneurs de plusieurs expositions, malgré son jeune âge : Musée de la Mode à Paris en 1999, Victoria & Albert Museum en 2001, Biennale de Venise en 2005 où il représentait la Turquie. Il a plusieurs fois reçu la distinction de « styliste anglais de l’année.

Vous comprenez pourquoi on l’adore. Des mots clés apparaissent : fuir les mondanité, intello, pluridisciplinaire, indépendance..

Publicités

Une réflexion sur “Hussein Chalayan

  1. Pingback: Remettre au courant sur la nouvelle mode « Les réseaux sociaux et nous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s